Cie La Cour Singulière

 

Cie La Cour Singulière  – Les Empreintes

Une libre adaptation d‘un conte collecté par Henri Gougaud

Un homme arrivé au bout de sa route se retourne et contemple les traces que ses pas ont laissé… Tout doucement sa vie se déploie…
Du bout des doigts, ce conte visuel, épuré et inattendu nous parle de l’homme, de sa quête, de ce qui le fait tenir debout… La main, sculpture vivante, est le personnage central du conte. Elle est l’humanité qui chemine et traverse tous les âges avec fragilité, doute et espérance.

L’humanité au bout des doigts…

Mise en scène et interprétation Hélène Rosset et Olivier Lehmann
Dès 8 ans – 20 min

Site : http://helenerosset.com/wp/